Bien choisir la voiture idéale pour soi

L’achat d’une voiture ne devrait pas se faire sur un coup de tête ni, encore moins, sur un simple coup de cœur. Cela doit être une décision mûrement réfléchie, tenant compte de plusieurs facteurs. En voici quelques-uns.

Quelques points à considérer avant l’achat d’une voiture

Le premier facteur à prendre en compte est le format ou le gabarit de la voiture. Pour décider s’il faut acheter une citadine, une berline ou une SUV, il faut réfléchir sur le nombre de personnes qu’elle est destinée à transporter régulièrement. Un homme ou une femme célibataire peut très bien s’accommoder d’une petite citadine bien pimpante. Alors qu’une famille de sept enfants va sûrement opter pour un véhicule 9 places. Ou encore, pour un livreur, une utilitaire est plus indiquée. Et pour l’amateur de vitesse : une coupée sport ou une SUV.

Toujours en rapport avec le format, il faut compter sur le degré d’utilisation prévu pour la voiture à acheter. Pour quelqu’un qui roule peu hors des grandes agglomérations, une petite citadine convient parfaitement. Mais si le conducteur est un routard-né, une SUV est plus appropriée.

Autre critère à prendre en considération concerne la fiabilité de la voiture rêvée. Il ne s’agit pas de faire l’acquisition d’une automobile qui va rejoindre la casse après une seule année d’utilisation dans des conditions normales. C’est dire la nécessité de bien se renseigner sur la question.

A noter que deux voitures aux mêmes caractéristiques techniques peuvent avoir des coûts nettement différents l’une de l’autre. La marque tient une place importante dans la fixation des prix des véhicules vendus sur le marché.

Enfin, juste un mot sur le choix du type de carburant. Pour une circulation en ville, une voiture à essence convient mieux qu’une autre à moteur diesel. Une hybride ou une électrique peut aussi très bien aller. Mais si des virées fréquentes à la campagne, à la montagne ou en bord de mer sont prévues, le conseil c’est de se tourner vers les diesels.

Critères décisifs pour arrêter le choix d’une voiture

Le premier argument mentionné ici est d’ordre financier. Il faut savoir exactement la somme d’argent à disposition pour cet achat. Avec la remarque qu’au prix d’achat il faut ajouter les coûts connexes. Parmi ceux-ci, il y a l’entretien périodique nécessaire pour assurer une bonne longévité à la voiture. Ces dépenses en entretien différent grandement selon le type de voiture, son format. Il est entendu qu’une citadine ne va pas exiger le même coût ni la même fréquence d’entretien qu’une SUV.

Faut-il se décider pour une voiture d’occasion ou une toute neuve ? Encore une fois ce sont les considérations financières qui vont entrer en ligne de compte. Quoique la prudence s’impose pour les prétendues bonnes occasions. Le risque est grand de tomber sur un vendeur sans scrupules. Elles peuvent cacher des vices qui font qu’elles vont se révéler plus chères en entretien ou réparation qu’à l’achat. La recommandation c’est de se faire accompagner par une personne calée en mécanique auto avant de conclure toute vente.

Au-delà de toutes ces considérations, le goût entre quand même en jeu. Tant qu’à faire des dépenses pour acquérir une voiture, vaut mieux choisir celle qui va procurer une réelle sensation de plaisir pour celui ou celle qui est au volant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *